Now Reading
Dior collabore avec Pathéo pour sa collection croisière 2020

Dior collabore avec Pathéo pour sa collection croisière 2020

BLÉ POCKPA
  • OH MY GOD !

Pour la collection croisière 2020 de la maison de couture française, Maria Grazia Churi a approché Pathé’O, le doyen des couturiers ivoiriens. Elle s’était rendue quelques mois plus tôt dans son atelier afin de pouvoir entamer le processus de création.

C’est ainsi qu’une de ses créations ouvrait  symboliquement  le défilé : un manteau-veste  à l’effigie de Nelson Mandela. Un très bel hommage car le couturier était l’habilleur officiel  de l’ex président sud-africain, il y’avait également entre les deux hommes une grande et belle amitié.

Une collection produite par des designers noirs

Pour exprimer une narration propre à la créativité noire et africaine, pas question pour la directrice artistique  de flirter avec l’appropriation culturelle, c’est donc un choix réfléchi que de s’associer avec des designers noirs tels que la modiste Daniella Osemadewa et la créatrice afro-caribéenne Martine Henry, qui ont co-créé les turbans et chapeaux de la collection avec le chapelier britannique Stephen Jones ; l’artiste afro-américaine Mickalene Thomas et la lauréate du prix LVMH Grace Wales Bonner, qui ont travaillé sur une mise à jour de  l’iconique veste Bar de Christian Dior.

 

Découvrez la vidéo qui explique les coulisses de cette collaboration inédite

Quand les internautes font preuve de réactions mitigées

Vu sur Facebook

De vives critiques ont fusées quant au choix d’Uniwax, maison de textile spécialisée dans la confection de pagnes et filiale locale de Vlisco. Jugeant la qualité des tissus  et le prix auxquels ces créations seraient vendues…

Le fait que le Maroc au détriment de la Côte d’Ivoire, n’ait pas été choisi pour le grand défilé de présentation de cette collection inédite a également été critiqué. À ce propos, Maria Grazia Churi a affirmé qu’il s’agissait  d’un hommage au créateur Yves Saint Laurent, transfuge des ateliers Dior et grand amoureux de cette ville du Maroc.

Qui est Pathé’o ?

Fin 87, Paté s’établit à Treichville Avenue 19 Rue 22 Barrée. Cet endroit est aujourd’hui l’atelier de production de sa maison de couture. Créateur virtuose qui est arrivé à réconcilier les africains avec leurs origines. Il a réussi avec ses vêtements chargés d’histoires et de couleurs à charmer Mandela, Naomi Campbell, Rebecca Ayoko et Kofi Anan. Pathé’o se distingue par sa préférence pour les matières textiles traditionnelles qu’il travaille avec le plus grand soin.

See Also

Découvrez la vidéo du défilé croisière 2020 de Dior