Now Reading
Avec Les Journées de la Création, ce jeune  entrepreneur veut redynamiser la mode au Mali

Avec Les Journées de la Création, ce jeune  entrepreneur veut redynamiser la mode au Mali

BLÉ POCKPA
  • Une interview réalisée par échange de mails !

Akim Soul, entrepreneur de la mode  d’origine malienne est le promoteur des Journées de la création et du  Mali Mode Show  deux événements  culturels jumelés, dédiée à la mode et au design. Son objectif : Donner le  souffle dont la mode malienne à besoin pour être connue et reconnue hors de ses  frontières. Entretien.


Pourquoi avoir initié Les Journées de la Création ?

Au Mali, nous avons la chance d’avoir une culture très riche, et cela sur de nombreux plans : musique, danse, artisanat etc. Par ailleurs nous avons de moins de moins de maliens reconnus à l’international pour la qualité de leur pratique artistique contrairement à d’autres pays de la sous région ou du continent.  Dans le domaine de la mode et du design, c’est cette tendance que les JC s’entendent inverser. En dénichant, fédérant et aidant une nouvelle génération de créatif à émerger tout en s’efforçant à être en accord avec les standards internationaux. Ce nouveau rendez-vous vise à mettre en place de véritables plateformes de rencontre, de formation et de diffusion dédiées à tous les amateurs et professionnels de la mode, du design, de la beauté, et de la photographie.


Que retiens-tu de la première édition de cet événement ?

De longs mois de travail acharné, c’était un défi pour nous, compte ténu du contexte malien, les évènements de ce genre il y’en peu, de qualité encore moins, notre objectif était d’offrir une vraie expérience dès la première édition et quand les finances ne suivent pas c’est encore plus difficile à atteindre. Encore du chemin à parcourir tant au niveau de la qualité des propositions (collections) que la programmation générale, mais la volonté y est. J’en retiens que de bonnes choses pour aller de l’avant. Les Journées de la Création avec son spectacle le Mali Mode Show sont pour moi le souffle dont la mode malienne à besoin pour être connue et reconnue hors de nos frontières.

 


Comment décrirais tu le paysage de la scène mode au Mali ?

Méconnue et peu exploitée ! Ici comme dans beaucoup de pays en Afrique, beaucoup résument la mode à voir des filles défiler sur un podium. Les politiques n’y voient par un réel potentiel et la majorité des principaux acteurs à savoir les créateurs ne cherchent pas en savoir plus,ils se limitent à raccommoder deux trois tissus pour ensuite s’applaudir aussitôt en tant que créateur de mode. Toute initiative est salutaire mais nous nous devons d’être exigeants et se remettre en question si on veut que le secteur se développe. Il est temps que les vérités soient entendues.

View this post on Instagram

See Also

Qu’est ce que le #MALIMODESHOW ? 🤷🏾‍♂️ Grande fête de clôture des #JourneesdelaCreation, ce spectacle unique met à l’honneur le vêtement sous toutes ses formes et couture selon l’audace et la créativité des designers invités. . Rendez-vous du 01 au 05 Mai 2019 à Bamako pour les #JC2019. . . . #jcbamako #mms2019 #malimodeshow #fashionshow #designer #fashionweek #fashion #prestige #creativite #malimode #akimsoul #akimsoulagency #asagency #madeinafrica #madeinmali #creativity #africafashion #africafashionweek #fashionblogger #fashionweekparis #fashionweekmilan #jcbamako #pfw #nyfw

A post shared by Les Journées de la Création (@jcbamako) on


Quelles sont les difficultés que rencontrent les créateurs maliens ? 

Formation, formation, formation ! Le talent et la passion seuls ne suffisent pas, au Mali nous n’avons que des centres de formation en coupe et en couture très souvent perçues comme une option  de réinsertion, ou de plan B pour quelqu’un qui n’a pas réussi à faire autre chose de sa vie. La mode certes c’est d’abord de la coupe ou de la couture mais c’est aussi et surtout une culture à développer dans un espace de formation global et adéquat. De plus les créateurs de leur coté doivent aussi sortir du conformisme dans la création, s’ouvrir aux influences et aux exigences internationales.


Quels sont les créateurs maliens que tu affectionnes et pourquoi ?

Au-delà des relations amicales qui me lient à eux je dirais sans hésiter : Mariah Bocoum et JK Dressing pour leur audace et leur sens d’ouverture. Je suis très admiratif du travail d’Awa Meïté et de Adji Diallo également.



Que nous réserves-tu pour la prochaine édition des Journées de la Création

La photographie s’ajoute cette année à notre programmation, en plus des masterclass (mode, textile, marketing) et de la grande conférence. Nous clôturerons les festivités cette année encore avec notre soirée très habillée le Mali Mode Show qui mettra à l’honneur des créateurs, mannequins venus de différents horizons.

Note : Les journées de la création et le Mali Mode se sont tenus du 01 au 05 Mai 2019 à Bamako. revivez les différents défilés en images très prochainement dans la rubrique Runway sur BLEPOCKPA.COM

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top