Now Reading
Diana Stéphanie Gadie, créatrice de Metys : « Je tire mon inspiration  des années folles »

Diana Stéphanie Gadie, créatrice de Metys : « Je tire mon inspiration  des années folles »

BLÉ POCKPA
  • Entretien avec un designer inspiré
Prix du meilleur désigner afro émergent du Canada en 2014 à Toronto, Lauréate du concours Epick’onect en 2017…tant de prix glanés par Diana Stéphanie GADIE avec Metys, un label qui depuis six ans fait son bonhomme de chemin. A l’occasion du lancement de sa nouvelle collection Why Not, j’ai tenu à m’entretenir avec elle pour en savoir plus sur sa marque et sa vision de la mode. 

Quand et pourquoi avez vous décidé de lancer Metys ?

Bonjour Blé ,  merci de vous intéresser  à ce que je fais. Tout d’abord je vais me présenter, je suis Diana Stéphanie GADIE,  désigner de mode,  ivoirienne. J’ai fait mes classes de mode en Tunisie et au Canada au collège LaSalle. 
Metys est né  en 2012 pendant que j’étais encore étudiante en mode. Metys parce que j’estime que ce monde tend de plus en plus vers le  métissage.  De plus dans mon style j’ai toujours un mélange soit de textures , soit de couleurs, soit de styles. 
 

Pourriez vous nous éclairer sur l’esprit de votre marque, Metys ?

 Metys se veut classique, vintage, élégant,  audacieux,  minimaliste et confortable.

Comment définiriez vous l’abidjanaise, son style son mindset… incarne t-elle à perfection la femme Metys ?

  
 L’abidjanaise est élégante et audacieuse.  Elle incarne en majorité  la marque. 

 

Quelle est la pièce phare de votre marque ?

 Chaque item est une pièce phare pour  moi.  Les collections  RAY et REY sont chargées d’émotion particulièrement. Metys est reconnu en général  par ses textiles.  J’aime les matières fluides et légères. Des coupes épurées. De la collection bazaar à whynot en passant par coquelicot, black and White, La veuve noire etc….  Chacun y trouve son coup de coeur. 

Quelle est votre lecture du paysage actuel de la mode africaine, en tant que créatrice  ?

Coup de gueule à ce niveau là. Il y a tellement de choses à faire ici en Côte D’ivoire. La mode sert à divertir  les gens,  les fashion show où « haute couture»et prêt à porter se côtoient.  Une industrie  de textile quasi inexistante,  des mannequins mal formés et donc mal payés. Impossible d’avoir du financement . Il y’a trop de choses à dire… Mais, Une chose est sure j’ai un grand espoir quand je vois la nouvelle génération. Je profite aussi pour dire merci à nos devanciers pour tout ce qu’ils font pour la mode en Côte D’ivoire. 

Qu’est-ce qui vous inspire ?

 je tire mon inspiration  de mon quotidien et aussi des années 50 et 60. Une fan du vieux Yves Saint Laurent, je suis.J’ai eu un gros coup de coeur pour les tenues de Patheo dans bal poussière. En général  l’élégance des années passées me fascine. 
 

Quelles sont matières de prédilections ?

Le chiffon,  La crêpe,  La dentelle, Le coton

Comment se passe le processus de création et de production d’un vêtement issu de votre marque ?

 Je commence par trouver le thème.Ensuite je fais des recherches autour de mon thème. Je dessine les premiers models que je développe par la suite. Après nous avons la recherche de tissus, puis je fais les patrons et les prototypes et quand c’est validé  nous produisons. Ça c’est pour le prêt-à-porter.  Et je fais à quelques détails près la même chose pour une collection à présenter à un défilé. 

Parlez nous de votre nouvelle collection…

Ma nouvelle collection se nomme Why Not. Pour cette collection je suis sortie de ma zone de confort . J’ai travaillé des matières que je n’avais pas l’habitude d’utiliser. Why not pour aussi dire que chacun détermine sa mode ,il suffit pour ma part de s’assumer. Liberté d’expression en gros. 

 

Comment voyez-vous la marque dans 10 ans ?

 D’ici 10 ans Metys sera disponible dans les boutiques à travers le monde. Avoir un réseau aussi large que possible. 
 Nous espérons avoir d’autres prix pour le travail que nous faisons. Parce qu’il est  motivant de savoir que votre travail plaît et est reconnu. 

Où trouver les créations Metys ? 

  
Les créations Metys sont disponibles à la maison Metys sis à Pailler,à la boutique Atelier têtu au deux plateaux rue des jardins,  bientôt dans d’autres boutiques au Plateau et Marcory. Aussi vous pouvez nous retrouver sur   sur Facebook et Instagram
   
 
 
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top