Now Reading
Comment est-ce que j’ai enchaîné les expériences professionnelles sans diplômes ?

Comment est-ce que j’ai enchaîné les expériences professionnelles sans diplômes ?

BLÉ POCKPA
  • C'était pas gagné

Je dois dire que je viens de loin, mais j’ai compris qu’il fallait être passionné et bosser dur ! C’est la clé.

Ça commence par la Passion avec grand P

Ma passion a toujours été connue, elle a été alimentée pendant mon enfance par la lecture de magazines de mode, et des défilés de créateurs à la télévision. ça m’a permis de savoir dans quel milieu j’allais évoluer.

Donc il faudrait vraiment que vous sachiez dans quel domaine vous aimeriez vous diriger, en fonction de vos aptitudes vous pourrez évoluer plus facilement,  mais il est clair que certaines sociétés tiennent à embaucher des personnes « qualifiées ».Dans ce cas, je ne pense pas que cet article vous soit vraiment utile. Ce billet pourrait s’adresser à des personnes qui aimeraient devenir rédacteur mode ou autre métier dérivant.

J’ai connu un échec scolaire…

Parce que mes parents ne voulaient pas que je devienne styliste… je ne voyais pas l’utilité de continuer mes études pour quelque chose que je ne voulais pas faire. Bien que maintenant je pense que j’aurais mieux fait de les écouter pour certaines raisons… Je ne regrette rien, car cela m’a permis de connaitre mes limites et puis il y’a eu cet « accident » avec mon audition qui m’a fait décider d’arrêter l’école pour un temps. Ce n’est pas fatal, je n’ai aucune honte à ça même si certains amis sont maintenant dans les plus grandes facultés du pays où à l’étranger  et ont les plus grands diplômes, je n’en suis pas envieux.

Pourquoi  ?  1-Par ce que je sais parfaitement ce que j’aime faire et comment je dois le faire. Quand je ne connais pas, il suffit juste de demander… Ou de continuer à m’instruire, il n’y a pas vraiment d’excuses le savoir est partout, dans les livres, sur internet…

2-Parce qu’en un an, j’ai appris ce que certains apprennent pendant 5 ans dans des universités…

3-Parce que c’est aussi très intéressant de fonctionner en auto-dictate quoiqu’il en ai quelques inconvénients…

4-Je pense que certains amis, gros diplômés sont encore plus admiratifs de mon parcours et donneraient beaucoup pour être à ma place. Même si… Même si j’envisage de retourner sur les bancs, ce qui me rendrait vraiment plus compétitif, je ne fait plus preuve d’empressement et j’essaie d’aller pas à pas. Je me suis fixé pour objectif  d’enchaîner les expériences professionnelles et d’enrichir mon CV.

Un CV sans diplômes ?

A une époque, j’aurai cru impossible  de soumettre un CV sans diplômes, pour moi, il fallait forcément avoir un diplôme qui certifie que l’on est qualifié -dans  certains cas c’est avéré- mais c’est la première chose que j’ai fait en fait, je me suis constitué un CV et c’est grâce à ce CV sans diplôme que j’ai obtenu mon premier stage dans un magazine de mode. Il y’a eu d’autres opportunités après ça !

Dans ce CV, j’ai relevé l’ensemble de mes petites expériences professionnelles mais pas n’importe lesquelles,  les plus intéressantes, même celles que j’ai pu vivre bénévolement. Et pour compenser le manque de diplômes, j’ai proposé mes compétences. Qu’est-ce que je savais faire ? Pourquoi ? Comment ?

S’avancer en proposant ses compétences et pas ses diplômes !

C’est ce qu’il faut faire en fait, vous avez plus de chances d’être rappelé pour un entretien ainsi. Vous aurez beau avoir de nombreuses qualifications, si vous n’y apportez pas de valeur ajoutée, ce sera « zéro », comme le dit ma mère. Je ne me suis jamais proposé comme un demandeur d’emploi ou que ce soit, mais toujours en proposant des compétences qui  me sont propre. Et ça a toujours marché.

Ne surtout pas négliger la lettre de motivation

Ne pensez pas que c’est trop de travail ou que vous ne pourrez jamais réussir à l’écrire ! La lettre de motivation joue également un grand rôle car elle dit tout sur vous et vos motivations. Certaines sociétés jettent un regard en biais sur le CV avant de porter toute leur attention sur la LM. C’est donc là que vous pourrez dire ce que vous pourrez apporter à l’entreprise… Je vous donne un exemple : si je veux écrire une colonne pour Fraternité Matin, le média le plus prolifique de la presse en Côte d’ivoire, je peux leur dire que c’est parce qu’il n’ont aucune rubrique sur la mode. Il faut savoir que Fraternité Matin ne parle pas que de politique, on y trouve aussi des sujets d’actualité, et surtout de culture. Dans la lettre de motivation je soutiendrais un argumentaire béton afin de pouvoir les convaincre. Même s’ils ne sont pas intéressés je pense qu’ils seront en mesure de donner  une réponse.

La confiance en soi, un facteur

Il faut aussi avoir confiance en soi ! Car on peut être rapidement jugé sur ça. Je n’ai pas vraiment fait face à des commentaires sur mon niveau d’études. J’ai plutôt vécu des frustrations-petits salaires, manque de considération ou mise en marge. Mais dans d’autres cas, mon talent a été reconnu car j’étais confiant. Ne dit-on pas : quand quelqu’un a confiance en lui, tout le monde le suit ?

View Comments (11)
  • Chapeau! Bonne hygiène de vie. Savoir exactement ce que l’on veut et s’y adonner est la meilleure des voie. « Whatever you Do Try Your Best »dit le penseur. C’est anglosaxon et ça vaut son pesant d’or. C’est en partie ainsi que fonctionne la RFA et c’est ainsi que sont nées les grandes marques qui connait le monde aujourd’hui.
    Pour le reste tu pourras toujours en une formation en ligne/á distance faire le parchemin que tu veux avoir pour combler ce » deficit »

  • Je suis fier de celui que tu est devenu et encore épaté par celui que tu sera!!
    Comme je le dit toujours la hargne et la connaissance de soit nous font gravir des niveaux insoupçonnés.
    Ne t’arretes pas en si bon chemin
    Sky is thebeginning, not the limit
    XOXO
    Vokoi

  • Je suis fier de celui que tu est devenu et encore épaté par celui que tu sera!!
    Comme je le dit toujours la hargne et la connaissance de soit nous font gravir des niveaux insoupçonnés.
    Ne t’arretes pas en si bon chemin
    Sky is thebeginning, not the limit
    XOXO
    Vokoi

  • La confiance en soi peut soulever des montagnes 👍🏾👍🏾.Bonne nouvelle tu retournes à l’école .The Sky is not the limit keep on going bro

    • Hello Des !
      J’espère que tu vas bien !
      Je tiens vraiment à te remercier pour ton mot gentil ! Et je compte bien suivre certaines formations en ligne également, je cherche encore des pistes !

  • Bonjour Blé Pocka, j’ai lu deux articles où tu parlais de tes expériences professionnelles et je te trouve tellement inspirant, tu es limite impressionnant 😂. Franchement, du courage et bonne continuation.

  • Bonjour Blé Pocka, j’ai lu deux articles où tu parlais de tes expériences professionnelles et je te trouve tellement inspirant, tu es limite impressionnant 😂. Franchement, du courage et bonne continuation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top